Anaïs, bénévole


Reine des Strobos


 
Backstage
#bénévoles #interview

Publié le 01/02/2017

A la découvertes des coulisses et à la rencontres acteurs de la Cave au quotidien.


Après un double cursus Info-Com et Arts du Spectacle à Rennes, Anaïs s’est exilée à Lille depuis maintenant deux ans. La bretonne termine tout juste son Master Métiers de la Culture à l’Université Lille 3 avant de s’envoler à Marseille pour un service civique autour de l’accompagnement d’artistes. Curieuse de tout, passionnée de danse et de théâtre contemporain, mais avant tout de musique, elle rêve de gérer la production d’une salle, d’un festival, ou d’une tournée.

Pourquoi es-tu devenue bénévole à la Cave aux Poètes ?
Tout au long de mes années fac à Rennes, je me suis beaucoup investie dans des projets bénévoles. Ca m’apprend énormément d’un point de vue professionnel mais aussi humain. A la Cave, les missions confiées changent tous les soirs ; cette polyvalence nous permet de nous familiariser à de nombreuses facettes (bar, entrées, adhésions, loges) ! Et puis entre bénévoles, on est toujours contents de se retrouver à chaque date !

Qu’est ce que ça t’apporte de t’investir sur les concerts ?
Depuis quelques mois, la Cave m’a donné l’opportunité de contribuer encore plus aux concerts : après une rapide formation aux manettes de la console lumière, me voilà reine des strobos ! Je suis hyper curieuse, et pouvoir découvrir des domaines que je n’aurais pas eu l’occasion d’appréhender sinon, m’est très précieux.
Avec les bénévoles on peut ainsi vraiment prendre en main la vie de la salle selon nos envies et nos affinités.


avec les bénévoles on peut vraiment prendre en main la vie de la salle


Ton meilleur souvenir à la Cave ?
Je ne peux pas départager trois concerts : le premier c’est celui d’Alo Wala l’an dernier, qui était vraiment top. La chanteuse avait une énergie dingue et communicative !
Ensuite Holy Two : j’y suis allée sans vraiment connaitre, et je me suis pris une claque ! Les morceaux sont soignés, la voix enivrante... Ils dégagent quelque chose sur scène d’impressionnant.
Enfin, la soirée avec Louise Roam et Elephant. C’était la première fois que j’étais à la lumière, et j’avais une certaine appréhension avant le début. Lorsque j’ai été demander quelles ambiances de couleurs souhaitaient les groupes pour leurs shows, ils m’ont dit qu’il fallait avant tout que je m’amuse, et que ça se ressente dans la salle !


Vos avis

Playlist

a
Alt-J • breezeblocks

d
Her • Five Minutes

b
Holy Two • Undercover girls

c
Iggy Pop • The Passenger

z
Wilkinson • Afterglow