Guillaume Mangier


Les rencontres pros de la PAM! c'est lui


 
Accompagnement
#interview

Publié le 07/07/2016
Toute l'année, la Cave accompagne vers la professionnalisation des artistes émergeants de la région
caveauxpoetes.com


Deuxième saison pour le dispositif PAM! (Pépinière d'Artistes de la Métropole lilloise), programme d'accompagnement conjoint de la Cave aux Poètes, le Grand Mix et l'Aéronef, et qui s'attèle à propulser sur le devant de la scène pour 2016 EVRST, Numérobé, et Be4t Slicer.
Entre résidences et aide à la création sous toutes ses formes, les artistes bénéficient de rencontres avec des professionnels pour les éclairer sur l'environnement professionnel de groupes en développement, et les aider à clarifier leur projet.
Les acteurs de la PAM! ont confié ces journées de formation à Guillaume Mangier, du Krakatoa à Bordeaux. Son rôle ? Cerner les groupes, répondre à leurs interrogation, analyser leur parcours, les mettre face à la réalité du métier, et les aider à de faire un réseaux. Rencontre !


Salut Guillaume, est ce que tu peux commencer par te présenter ?
Je m’appelle Guillaume Mangier, je m’occupe de la pépinière du Krakatoa à Bordeaux. Cette pépinière est un dispositif d’accompagnement de groupes de musiques, qui travaille avec des musiciens depuis plus de 20 ans. Nous les aidons à créer, à démarrer leurs carrières et à se professionnaliser. Aujourd’hui je suis à Lille dans le cadre de la PAM! (la Pépinière d’Artistes de la Métropole de Lille). Ça fait deux ans que j’interviens ici dans ce même objectif : aider des groupes, leur donner des conseils et les faire rencontrer des professionnels du secteur.


l’art a une dimension intime, personnelle.
ces rencontres humaines sont donc très riches




En tant que professionnel, qu’est-ce que tu as envie de leur apporter ?
Ça fait 10 ans que je travaille à l’accompagnement d’artistes, alors j’espère, par mon expérience leur apporter des conseils, mais aussi un certain recul sur leur activité. En étant de Bordeaux j’ai un regard neuf, un regard extérieur. Cette expérience Bordelaise, j’ai envie de leur transmettre !

Au delà d’être une rencontre professionnelle, j’imagine que tu prends du plaisir à découvrir de nouveaux groupes ?
Oui ça me plaît beaucoup, c’est mon métier mais surtout une passion d’accompagner des projets en développement. Je m’accomplis là dedans. Et puis c’est très intéressant pour moi d’être sur un autre territoire et d’avoir un regard neuf sur des projets que je n’ai pas vu en concert, que je n’ai pas suivi depuis le départ.

Notre travail avec eux se fait sur deux jours seulement, mais souvent à la suite de cette rencontre, on reçoit des nouvelles ou on suit leur actualité. Il n’y a pas de collaboration de travail à proprement parler mais si les groupes ont envie ou besoin de poursuivre la relation c’est possible. Nous sommes dans un cadre professionnel comme tu le dis, mais c’est avant tout un projet artistique. L’art a une dimension intime, personnelle. Donc c’est une rencontre humaine très riche.
photo et entretien par Marion Quesneau
EVRST Artistes associés Les autres articles Accompagnement

Vos avis

Playlist

0
EVRST • The Hills

5
NUMEROBé • Lighthouse

2
BE4T SLICER • Say + Snop

3
EVRST • The Ship

4
NUMEROBé • Swaze

6
BE4T SLICER • I am