Studioburo


avec Gosia Stolinska


 
Graphisme
#graphisme #artwork #programme

Publié le 30/01/2017

Chaque trimestre et à chaque occasion, la Cave collabore avec des artistes et graphistes de tous horizons !
studioburo.com en savoir plus...


Leur première expo était collective et s’appellait « Mr Mystère ». Ce gang d’amis motivés par les rencontres et les pratiques en tous genres (diurnes, nocturnes, absurdes) capitalise sur l’ajout de savoir faire pour produire des collages décalés.
Le collectif Studioburo est une agence de graphistes, mais pas que : déclinaison d’identité de ce duo à géométrie (très) variable, sorte de société secrète et sans frontière adepte de la création décomplexée.



Beaucoup de vos productions mêlent des techniques manuelles et numériques...
Oui, nous essayons de décaler la « forme informatique » : Nous souhaitons que nos images, nos rendus soient le moins vectoriels et le plus vivants possibles, avec un véritable traité manuel.

Quelles sont vos influences, vos sources d’inspiration ?
Les surréalistes et les dadaïstes, les collages et les bande dessinées, Wurms, Prévert, Bosch, et les bars PMU évidemment...

Comment définiriez vous la "patte" Studioburo ?
Elle est élaborée à base de zestes d'oranges frais et séchés puis macérés dans une solution d'alcool puis mis en distillation.
Elle nécessite des racines de gentiane et du quinquina, tous deux macérés également. 
Du sirop de sucre et du caramel sont ajoutés par la suite

Vous agrégez autour de vous des talents à qui vous faites appel selon les projets. Comment avez vous composé cet écosystème ? Par affinités, par nécessité ... ?
La rencontre, l'invitation, le croisement des pratiques sont le centre de notre démarche. C'est d'abord pour le plaisir de se frotter a des talents incroyables, d'où naitront des amitiés.
Mais bon, c'est pas une secte : tu rentres et tu sors comme tu veux ! Aujourd'hui notre regard est indien, japonais, anglais, allemand, polonais, italien !!!
Depuis quelques années nous construisons un lien avec des illustrateurs et des graphistes polonais qui réunissent à nos yeux l'exigence graphique et le traité illustré. Nous nous amusons  beaucoup à les emmener dans des chemins de traverses.

Scénographie, vidéos, projets multiformes... en fait plus qu’un studio graphique vous êtes une véritable agence ?
Nous travaillons régulièrement à des projets hors les murs, qu’ils s’agisse d’installations contemporaines, d’interventions ludo éducative pour le jeune public, de projets extra graphiques comme ce crew de DJs «Les disques du Jockey» qui prépare sa première tournée mondiale des bistrots. Les contours du collectif sont élastiques !


nous souhaitons que nos images soient le moins vectoriel et le plus vivant possible


Pour tout dire, cela est du à notre première forme de collectif qui a évolué au cours des années en fonction des projets qui se sont développés. Au quotidien nous sommes deux à gérer les projets et la conception des supports, mais nous travaillons toujours en collaboration avec des illustrateurs, des graphistes, des motion designers... Cela nous permet d’être à la fois réactifs, ce qui est indispensable, mais aussi d’adapter au mieux notre équipe selon le brief qui nous est soumis.

Comment Gosia a-t-elle bordé le travail pour la Cave ?  
Le brief donnait beaucoup de liberté, ce qui est très agréable. Il était clair pour Gosia qu'il fallait qu'elle réalise un visuel fort ; à la fois personnel, mais qui puisse s'intégrer de façon harmonieuse à la ligne graphique des précédents visuels décliné par la Cave aux Poètes.
Gosia travaille beaucoup sur des images abstraites, avec différents niveaux de lecture, pour elle ça a été un plaisir de réaliser son interprétation de ce qu'est la Cave aux Poètes

Studio, buro, ... dodo ?
Balto !
collage en illustration de cet article : Jérôme Sachs / Studioburo

Vos avis