Nicolas Michaux
#Pop

 
Liège

bandcamp.com  


Echappé du groupe Eté 67, Nicolas Michaux a changé d’humeur musicale pour se ré-inventer songwriter mélancolique. Il revendique une pop “populaire”, anglo-saxonne comme il faut mais chantée nonchalamment en français, sur des thèmes à la fois simples et universels.
Evoquant Mathieu Boogaerts ou Léo Ferré, Nicolas est un artisan intransigeant qui arpente le monde avec un regard tendre mais désenchanté sur la société.
 
« Ce Liégeois – qui perd son accent lorsqu’il chante – (...) se découvre déterminé qui se perçoit comme un artisan. En plus d’être un artiste dans la lignée de Mathieu Boogaerts. »  — Sourdoreille