JEU
24
OCT

2013


Nanna.B


#NU-SOUL

 
 
 
En 2012, Nanna.B obtient son diplôme en art visuel contemporain. De cette formation, elle ne retiendra que l’envie d’entreprendre une carrière artistique, et le nom d’une toile de Jean-Michel Basquiat : « Vitaphone ».
C’est le nom que portera son premier album, voyage en 12 pistes au pays de la soul. Une destination surprenante pour cette scandinave, qui a préféré la black music américaine à la pop, au rock ou a l’électronique auquel l’Europe du Nord nous a habitués.

Dans le sillon d’Erykah Badu, de Jenny Wilson ou de Jill Scott, la Danoise pose son timbre blanc sur des instrumentaux au grain anachronique et à la tonalité moderne.
Enregistré dans les conditions du live, cet album solo bénéficie des interventions du rappeur chicagoan Diverse et du champion de beatbox danois Nappion. Découverte par le label français Underdog Records, Nanna.B s’est produite en juin au Palais de Tokyo, juste avant un passage dans l’émission de Didier Varrod sur France Inter.
 

 
 


Vidéo